22.01.2018
Bienvenue Pierre Rollet, chasseur de grosses vagues

Nous sommes fiers et heureux d'intégrer dans le team OXBOW le jeune chargeur français Pierre Rollet. Adepte du surf de gros à la rame à Belharra mais aussi en tow-in à Nazaré, Pierre est un véritable waterman. Surf, stand up paddle, pirogue, bodysurf... Le jeune homme entretient une solide relation avec l'océan. À seulement 23 ans, le récent vainqueur du Rip Curl Challenge La Nord 2018 repousse ses propres limites à la recherche des plus grosses vagues de la planète. Nous allons l'aider à poursuivre ses rêves en le soutenant dans ses aventures.  

 

Interview de Pierre Rollet, nouvel ambassadeur OXBOW  

Peux-tu te présenter ?

Je m'appelle Pierre Rollet, j'ai bientôt 24 ans et je suis né à Bayonne. Vous pouvez venir me rencontrer dans mon surf camp à Seignosse : Natureo Surf Camp . Il s’agit d’un concept que j’ai mis en place avec ma compagne Paola. Amoureux de la nature, vous pouvez venir pratiquer le surf, stand up Paddle, yoga, fat-bike... 

 

Quels sports de glisse pratiques-tu ?

Je suis très à l’aise dans l’eau et je m’épanouis sur tous les supports ! J'ai commencé le surf à l'âge de 9 ans et depuis 3 ans je pratique le stand up paddle dans les vagues (Pierre est Champion de France 2017 et Vice-Champion d'Europe, NDLR). Je suis un peu un "touche-à-tout", il n’est pas rare de me croiser dans l’eau avec une simple paire de palmes ou encore sur une pirogue ! 

Raconte-nous le surf de grosses vagues.

On peut dire que je viens de loin concernant le surf de grosses vagues ! Petit, je me suis fait une frayeur en surfant ce qui m’a complètement bloqué. Je ne voulais plus surfer des vagues de plus d’un mètre... Petit à petit, je me suis tellement focalisé sur le fait d’aller à l’eau dans des conditions un peu plus grosses que j’ai fini par me pencher sur le surf de grosses vagues. De fil en aiguilles, j’ai rencontré des personnes expérimentées en la matière comme par exemple Stéphane Iralour, Peyo Lizarazu ou encore Ludo Dulou qui m’ont présenté la discipline et aidé à me frayer un chemin dans ce petit milieu.

Mes premiers guns, sessions à la rame, en tow-in... Je suis devenu complètement addict de cette discipline. Le surf de grosses vagues, c’est tout un univers. Une préparation complètement différente de celle de la compétition. Pratiquant depuis maintenant plus de 6 ans le surf de gros, j’ai pour objectif d’être présent sur toutes les grosses houles en Europe. France, Portugal, Irlande... La façade atlantique est un grand terrain de jeux convoité par les plus grands big waves riders du monde ce qui ouvre le champ des possibles.

Mon objectif pour l’année à venir est de passer beaucoup de temps à Nazaré au Portugal afin de m’approprier les lieux, de gagner en confiance là-bas dans le but d’y surfer de très belles vagues.

 

Comment tu t'entraines pour surfer ces vagues ?

Je nage deux fois par semaine (mes entraînements sont axés sur l’apnée), je cours, je fais du vélo et bien évidemment je passe le plus de temps possible dans l’eau (surf, stand up paddle...)

Ta plus grosse vague c'était où et quand ?

Je pense que le plus grosse vague date du 8 novembre dernier à Nazaré.

  

 

Quelles grosses vagues as-tu déjà surfé ?

Belharra, France

Nazaré, Portugal

Waimea, Hawaii

 

Quelles grosses vagues aimerais-tu surfer dans le monde ?

Mulaghmore en Irlande et Mavericks en Californie !

 

Suivez les aventures de Pierre sur son compte Instagram.

Crédit photo de couverture Greg Rabejac. 

Partagez cet article