23.05.2019
L'hiver de Pierre Rollet. Destination Nazaré

Notre ambassadeur Pierre Rollet est un surfeur de (très) grosses vagues. Après un hiver passé à voyager entre les différents « spots de gros », Pierre revient sur ces sessions magiques qu’il a pu partager avec d’autres « big waves riders ». Des spots connus des meilleurs chargeurs, mais aussi des spots méconnus malgré leur potentiel énorme... Nazaré, la Galice, la Méditerranée, Mavericks... Pierre prend la parole sur ce blog pour partager avec vous ses sessions. Premier chapitre, destination Nazaré. 

 

Un hiver à Nazaré.

 

"Le lancement de la saison des grosses vagues se fait généralement du côté de Nazaré au Portugal. En effet, il s’agit du spot qui reçoit les premières houles de la saison. Non loin de chez nous, quelques heures de voiture et nous voilà là-bas. Octobre, Novembre, Décembre, c’est là que tout se passe.

 


surf trip bali

 

Le début de saison est pour moi très difficile.  En effet, cela fait plus de 5 mois que je n’ai pas vu de grosses vagues… Mon œil n’est plus habitué à voir ces masses d’eau, donc oui, j’ai la trouille ! Motivation à 100%, préparation physique… Je mets toutes les chances de mon côté mais je sais qu’il me faut un temps d’adaptation.

Les premières sessions sont toujours compliquées. On refuse des vagues en se disant toujours que c’était la bombe… Cette frustration positive nous permet d’évoluer et de s’engager un peu plus à la session suivante.

 


surf trip bali

 

L’abondance de houles à Nazaré a fait que je suis resté plus d’un mois là-bas cette année. Passer le plus de temps dans l’eau, que ce soit en Tow-in ou en surf à la rame, est pour moi le plus important. Il faut s’imprégner du lieu ! Ce spot est le terrain d’entrainement idéal. On est tout le temps confronté à des vagues puissantes et surtout, il y a du surf engagé tous les jours !

Je trouve que les médias mettent trop en avant le surf de gros avec de grosses chutes et des accidents qui frôlent la noyade… Certes, nous sommes préparés pour ces moments-là, mais je souhaite plutôt partager et mettre en avant le bonheur qu’est de se retrouver sur une grosse vague. On se sent libre. Une telle vitesse mélangée à une telle adrénaline c’est démentiel ! C’est une vraie drogue et j’en redemande tout le temps !

 


surf trip bali

 

Cette entame de saison est très bonne pour ma part : je rentre avec deux nominations aux XXL Awards : une à la rame et une en Tow-in ! Chargé d’adrénaline, je rentre les yeux déjà rivés sur les prochaines houles !"

 


surf trip bali

Vague nominée dans la catégorie "Ride of the year".  


surf trip bali

Vague nominée dans la catégorie "Paddle Awards". 

 

Crédit photos Éric Chauché / Rafa Riancho. 

 

 

Partagez cet article