09.07.2013
OXBOW QUEST - JOUR 2
Objectif Rhune pour cette seconde journée sous le soleil basque!

OXBOW QUEST - Jour 2- lundi 8 juillet 2013 Si la première journée fut mouvementée et éprouvante, le deuxième jour du OXBOW QUEST sera encore plus physique. Et pour cause, nous suivons aujourd'hui le local de Socoa, Ludovic Dulou, véritable athlète et waterman survitaminé. Ludovic nous donne rendez-vous à 7 heures du matin au pied de la Rhune, sommet de 905 m d'altitude, situé juste derrière Saint-Jean de Luz. Cette endroit anime Ludovic depuis son arrivée dans le Pays-Basque : "c'est un lieu incroyable pour s’entraîner, observer la côte ou même chercher des champignons et chasser. Je viens ici par tous les temps, qu'il vente, qu'il pleuve ou qu'il neige..." Effectivement, l'endroit est magnifique et nous profitons des belles lumières du matin pour faire de belles images. Nous comprenons aussi pourquoi l'endroit est propice à l'entrainement, les différents changement de rythmes et de décors tout au long de la montée sont propices au travail foncier et musculaire. Une fois au sommet, nous retrouvons Gregory Rabejac, photographe professionnel, pour un échange avec Benoit. Gregory a passé la nuit dans la montagne pour être bien positionné aux premières lumières du jour. Nous le retrouvons fatigué mais visiblement impatient de nous montrer les quelques clichés faits à l'aube.

A 11 heures, Ludovic part devant et redescend comme un cabris, sautant de pierre en pierre : "je vous retrouve à côté de chez moi pour partager un beau poisson vers 13 heures!". Après un repos bien mérité, nous retrouvons Ludovic et sa femme Marie-Jo en fin d'après midi, pour une sortie en pirogue OC2, véritable ancêtre de la pirogue ancestrale polynésienne. L'embarcation est rapide, affûtée et permet de surfer en pleine mer sur des centaines de mètres. Les lumières sont magiques, nous les suivons le long de la côte, et apprécions la glisse de cet engin. Benoît aura le privilège de remplacer Marie-Jo le temps de quelques surf dans la baie de Saint-Jean de Luz. A 20 heures, les muscles tirent, la peau s'échauffe, il est temps de prendre congés. Le lendemain s'annonce moins physique, mais les conditions sont encore là, "il serait dommage d'en perdre une miette" nous confie Benoit. Le rdv est fixé à 7 heures, au péage de Capreton pour aller chercher des vagues isolées, au milieu de la forêt des Landes. Suivre l'aventure de Benoit sur : www.oxbowquest.com  OXBOW QUEST - Jour 2- lundi 8 juillet 2013 Si la première journée fut mouvementée et éprouvante, le deuxième jour du OXBOW QUEST sera encore plus physique. Et pour cause, nous suivons aujourd'hui le local de Socoa, Ludovic Dulou, véritable athlète et waterman survitaminé. Ludovic nous donne rendez-vous à 7 heures du matin au pied de la Rhune, sommet de 905 m d'altitude, situé juste derrière Saint-Jean de Luz. Cette endroit anime Ludovic depuis son arrivée dans le Pays-Basque : "c'est un lieu incroyable pour s’entraîner, observer la côte ou même chercher des champignons et chasser. Je viens ici par tous les temps, qu'il vente, qu'il pleuve ou qu'il neige..." Effectivement, l'endroit est magnifique et nous profitons des belles lumières du matin pour faire de belles images. Nous comprenons aussi pourquoi l'endroit est propice à l'entrainement, les différents changement de rythmes et de décors tout au long de la montée sont propices au travail foncier et musculaire. Une fois au sommet, nous retrouvons Gregory Rabejac, photographe professionnel, pour un échange avec Benoit. Gregory a passé la nuit dans la montagne pour être bien positionné aux premières lumières du jour. Nous le retrouvons fatigué mais visiblement impatient de nous montrer les quelques clichés faits à l'aube.

A 11 heures, Ludovic part devant et redescend comme un cabris, sautant de pierre en pierre : "je vous retrouve à côté de chez moi pour partager un beau poisson vers 13 heures!". Après un repos bien mérité, nous retrouvons Ludovic et sa femme Marie-Jo en fin d'après midi, pour une sortie en pirogue OC2, véritable ancêtre de la pirogue ancestrale polynésienne. L'embarcation est rapide, affûtée et permet de surfer en pleine mer sur des centaines de mètres. Les lumières sont magiques, nous les suivons le long de la côte, et apprécions la glisse de cet engin. Benoît aura le privilège de remplacer Marie-Jo le temps de quelques surf dans la baie de Saint-Jean de Luz. A 20 heures, les muscles tirent, la peau s'échauffe, il est temps de prendre congés. Le lendemain s'annonce moins physique, mais les conditions sont encore là, "il serait dommage d'en perdre une miette" nous confie Benoit. Le rdv est fixé à 7 heures, au péage de Capreton pour aller chercher des vagues isolées, au milieu de la forêt des Landes. Suivre l'aventure de Benoit sur : www.oxbowquest.com  OXBOW QUEST - Jour 2- lundi 8 juillet 2013 Si la première journée fut mouvementée et éprouvante, le deuxième jour du OXBOW QUEST sera encore plus physique. Et pour cause, nous suivons aujourd'hui le local de Socoa, Ludovic Dulou, véritable athlète et waterman survitaminé. Ludovic nous donne rendez-vous à 7 heures du matin au pied de la Rhune, sommet de 905 m d'altitude, situé juste derrière Saint-Jean de Luz. Cette endroit anime Ludovic depuis son arrivée dans le Pays-Basque : "c'est un lieu incroyable pour s’entraîner, observer la côte ou même chercher des champignons et chasser. Je viens ici par tous les temps, qu'il vente, qu'il pleuve ou qu'il neige..." Effectivement, l'endroit est magnifique et nous profitons des belles lumières du matin pour faire de belles images. Nous comprenons aussi pourquoi l'endroit est propice à l'entrainement, les différents changement de rythmes et de décors tout au long de la montée sont propices au travail foncier et musculaire. Une fois au sommet, nous retrouvons Gregory Rabejac, photographe professionnel, pour un échange avec Benoit. Gregory a passé la nuit dans la montagne pour être bien positionné aux premières lumières du jour. Nous le retrouvons fatigué mais visiblement impatient de nous montrer les quelques clichés faits à l'aube.

A 11 heures, Ludovic part devant et redescend comme un cabris, sautant de pierre en pierre : "je vous retrouve à côté de chez moi pour partager un beau poisson vers 13 heures!". Après un repos bien mérité, nous retrouvons Ludovic et sa femme Marie-Jo en fin d'après midi, pour une sortie en pirogue OC2, véritable ancêtre de la pirogue ancestrale polynésienne. L'embarcation est rapide, affûtée et permet de surfer en pleine mer sur des centaines de mètres. Les lumières sont magiques, nous les suivons le long de la côte, et apprécions la glisse de cet engin. Benoît aura le privilège de remplacer Marie-Jo le temps de quelques surf dans la baie de Saint-Jean de Luz. A 20 heures, les muscles tirent, la peau s'échauffe, il est temps de prendre congés. Le lendemain s'annonce moins physique, mais les conditions sont encore là, "il serait dommage d'en perdre une miette" nous confie Benoit. Le rdv est fixé à 7 heures, au péage de Capreton pour aller chercher des vagues isolées, au milieu de la forêt des Landes. Suivre l'aventure de Benoit sur : www.oxbowquest.com  OXBOW QUEST - Jour 2- lundi 8 juillet 2013 Si la première journée fut mouvementée et éprouvante, le deuxième jour du OXBOW QUEST sera encore plus physique. Et pour cause, nous suivons aujourd'hui le local de Socoa, Ludovic Dulou, véritable athlète et waterman survitaminé. Ludovic nous donne rendez-vous à 7 heures du matin au pied de la Rhune, sommet de 905 m d'altitude, situé juste derrière Saint-Jean de Luz. Cette endroit anime Ludovic depuis son arrivée dans le Pays-Basque : "c'est un lieu incroyable pour s’entraîner, observer la côte ou même chercher des champignons et chasser. Je viens ici par tous les temps, qu'il vente, qu'il pleuve ou qu'il neige..." Effectivement, l'endroit est magnifique et nous profitons des belles lumières du matin pour faire de belles images. Nous comprenons aussi pourquoi l'endroit est propice à l'entrainement, les différents changement de rythmes et de décors tout au long de la montée sont propices au travail foncier et musculaire. Une fois au sommet, nous retrouvons Gregory Rabejac, photographe professionnel, pour un échange avec Benoit. Gregory a passé la nuit dans la montagne pour être bien positionné aux premières lumières du jour. Nous le retrouvons fatigué mais visiblement impatient de nous montrer les quelques clichés faits à l'aube.

A 11 heures, Ludovic part devant et redescend comme un cabris, sautant de pierre en pierre : "je vous retrouve à côté de chez moi pour partager un beau poisson vers 13 heures!". Après un repos bien mérité, nous retrouvons Ludovic et sa femme Marie-Jo en fin d'après midi, pour une sortie en pirogue OC2, véritable ancêtre de la pirogue ancestrale polynésienne. L'embarcation est rapide, affûtée et permet de surfer en pleine mer sur des centaines de mètres. Les lumières sont magiques, nous les suivons le long de la côte, et apprécions la glisse de cet engin. Benoît aura le privilège de remplacer Marie-Jo le temps de quelques surf dans la baie de Saint-Jean de Luz. A 20 heures, les muscles tirent, la peau s'échauffe, il est temps de prendre congés. Le lendemain s'annonce moins physique, mais les conditions sont encore là, "il serait dommage d'en perdre une miette" nous confie Benoit. Le rdv est fixé à 7 heures, au péage de Capreton pour aller chercher des vagues isolées, au milieu de la forêt des Landes. Suivre l'aventure de Benoit sur : www.oxbowquest.com  

Partagez cet article