30.11.2018
IMPRESSIONS : le magnifique livre photo de Thomas Lodin

Dans le sillon de sa ligne 1985, OXBOW transpose son âme-surf à la ville. Fruit d'une collaboration depuis plusieurs saisons avec la Maison de Surf OXBOW, le jeune et talentueux Thomas Lodin sort son premier livre photo baptisé IMPRESSIONS. Peut-être parce qu'il est issu du milieu urbain, Thomas photographie l'océan comme nul autre pareil. Il décompose dans son livre, en trois grands espaces chromatiques, le mouvement perpétuel du surfeur. Notre ambassadeur photographe pose un regard artistique sur la culture surf, ses objets, ses histoires, ses hommes et ces pages colorées de bleu(s), de blanc(s) et de rouge(s) invitent au voyage. 

 

À l'occasion de la sortie de son livre photo, nous lui avons posé quelques questions...

 
Thomas Lodin Impressions, art, surf, sunset, oxbow, longboard, rouge, bleu, blanc, style, arty

 
Thomas Lodin Impressions, art, surf, sunset, oxbow, longboard, rouge, bleu, blanc, style, arty
 
Thomas Lodin Impressions, art, surf, sunset, oxbow, longboard, rouge, bleu, blanc, style, arty

Interview THOMAS LODIN

Tu es de la génération digitale, pourquoi avoir choisi l’édition d’un livre comme support ?

 

Je crois que ça vient directement de la photographie. J’ai toujours aimé les images depuis que je me souvienne. Pour moi, apprécier une photo c’est plus qu’en 5 par 5cm sur un écran rétroéclairé. Notre société est basée sur l’image, nous en voyons des centaines voire des milliers par jour, du téléphone à la télé, aux panneaux publicitaires, aux journaux etc. On se lasse au bout d’un moment de tout ça, du moins pour moi. 

 

Prendre le temps d’aller apprécier une expo ou parcourir les pages d’un beau livre ou d’un magazine, le toucher du papier m’intéresse encore plus. Ma formation en graphisme m’a surement aidé sur ce sujet. J’apprécie d’autant plus que j’essaye de comprendre les images : leur construction, la lumière, le cadrage. Prendre le temps de la regarder dans sa globalité et dans les détails plutôt que de passer à une autre par un balayage du pouce en deux secondes, c’est quand même mieux, non ? Je sais que j’en suis la première victime et je le fais comme tout le monde, un peu trop…

 

Et puis l’objet en lui-même me plait beaucoup. La forme d’un beau livre ou un beau magazine fait une (belle) déco d’intérieur !

 

 
Thomas Lodin Impressions, art, surf, sunset, oxbow, longboard, rouge, bleu, blanc, style, arty
   
Thomas Lodin Impressions, art, surf, sunset, oxbow, longboard, rouge, bleu, blanc, style, arty
  
Thomas Lodin Impressions, art, surf, sunset, oxbow, longboard, rouge, bleu, blanc, style
   
  

Que voulais-tu montrer dans ce livre ?

 

Des photos ? haha ! Blague à part, c’est toujours compliqué de parler de son travail. Au tout début du process de ce livre, c’est à dire il y a un peu plus de 6 mois, j’en avais aucune idée. J’ai rassemblé toutes les photos que j’aimais et je suis arrivé avec une sélection de presque 4000 images… oui oui… Imaginez le moment de solitude avec ce chiffre. Il a donc fallu faire des choix que je n’aurais sûrement pas pu faire seul car il faut avoir du recul sur son travail et c’est un enfer au début. Ça l’est toujours d’ailleurs…

 

Je dois un énorme merci à Jean-Patrick Mothes, le directeur marketing d’OXBOW, qui m’a proposé, incité et aidé à faire ce livre. Il m’a guidé en m’apportant son regard et son recul sur mes 4 000 images. Il a su déceler et mettre des mots sur mon travail afin de construire un objet cohérent. 

Six mois après je peux vous dire que j’ai voulu montrer le surf comme je le vois et comme je l’apprécie. Mettre en avant la grace et l’esthétique de cet univers, ses objets — les planches et principalement longboards classiques et single fins — la glisse de ces hommes et ces femmes qui se révèlent sur ces objets et toute la richesse de cette culture qu’il y a autour de cette discipline. 

Toutes ces images se répartissent tout au long du livre en trois chapitres chromatiques reprenant des tonalités qui se sont révélées et qui reviennent régulièrement dans mes images. L’océan est l’élément fondamental et indissociable du surf. Il apporte toutes ces tonalités de « bleus ». Ensuite viennent les « blancs », que j’aime tant, en contraste avec le noir, et qui soulignent l’intemporalité et subliment le surfeur. Viennent enfin les tonalités « rouges » apportées par la lumière, élément sans lequel une photographie n’existe pas !

Pour moi le surf est un art, un art libre où chacun l’interprète à sa façon et aujourd’hui je vous partage une vision, ma vision de cet art ! 

 

  

 

Pourquoi avoir choisi le titre « Impressions » pour ton livre ?

 

«Impressions » c’est littéralement une vision, mes impressions du surf et de l’océan tout simplement. La manière dont je le vois et le vis. Il n’y a pas de prétentions dans ce titre, c’est aussi ce que je veux, je livre juste un objet présentant mon univers, un témoignage !

Je voulais également un titre sonnant aussi bien en français qu’en anglais, ce qui m’a pris un peu de temps à trouver. Les surfeurs présents dedans sont français mais pour la plupart étrangers avec l’anglais comme langue native et j’ai la chance que le californien et ami Devon Howard signe la préface du livre donc il m’était indispensable d’avoir ces deux langues.

Le surf et notamment le longboard est souvent associé au jazz avec ces improvisations, ces changements de tons et sa fluidité. La sélection d’images présentes dans le livre gravite autour de ça par pur hasard en quelque sorte même si c’est peut être lié au fait que j’écoute beaucoup de jazz et m’y intéresse !

Ayant écouté des disques et des disques de jazz durant tout le travail de mise en page, je m’en suis inspiré et il s’avère que c’est un nom qui revient assez régulièrement comme titre d’album ou de morceau. Pour les intéressés, j’ai notamment beaucoup écouté John Coltrane, il a un disque et morceaux nommés « Impressions » enregistré en 1961. On y retrouve aussi des variantes dans « The Lost Album » récemment. 

  

  

  

Thomas Lodin Impressions, art, surf, sunset, oxbow, longboard, rouge, bleu, blanc
  
Thomas Lodin Impressions, art, surf, sunset, oxbow, longboard, rouge, bleu, blanc, style
 
Thomas Lodin Impressions, art, surf, sunset, oxbow, longboard, rouge, bleu, blanc, style

 

Tu as beaucoup voyagé et rencontré de nombreux surfeurs, dont des personnalités. Qu’allons-nous retrouver dans le livre ?

 

C’est vrai que durant les trois dernières années j’ai eu la chance de faire plusieurs voyages par an ! Ce qui fait beaucoup beaucoup de photos ! Je dirais que 80% des images contenues dans le livre n’ont jamais été vu avant aujourd’hui !

 

Pour commencer il y a évidemment la France, avec le sud-ouest où j’habite, avec la présence de mes amis avec qui je shoote régulièrement : Clovis Donizetti évidemment, Mathieu Maréchal ou Tristan Mausse par exemple. La région attire pas mal de surfeurs étrangers depuis toujours, qu’ils soient australiens ou américains donc j’ai eu la chance de pouvoir rencontrer et partager des moments ici avec des personnes telles que JJ Wessels, Joe Davies, Belinda Baggs, Brian Bent, Sean Tully ou encore Devon Howard (qui signe la préface du livre, ndlr). Tous ont en commun le fait d’être simples et accessibles, ce qui m’a permis de les revoir pour la plupart dans leur environnement en Californie, voyage qui était un rêve depuis toujours avec ces vagues et paysages iconiques ! 

  

J’ai filé au Mexique en compagnie de Clovis cette année pour un festival où j’ai rencontré de nouvelles figures et revu d’autres amis tel Matt Chojnacki de Sydney (Australie) ou Andy Nieblas. Et puis évidemment quelques tours sur les cotes espagnoles et portugaises qui sont toutes aussi belles avec d’autres surfeurs.

 

Je laisse un peu de mystère pour ne pas tout dévoiler ! 

Qu’est-ce qui t’inspire le plus ?

 

Difficile à dire ! Être dehors et dans l’eau principalement. Surfer aussi ! La lumière. Je m’intéresse le plus possible pour recevoir de tous les mediums que ce soit d’autres photographes, peintres, cinéastes… 

Aujourd’hui je dirais que je passe beaucoup de temps sur le travail des premiers photographes de surf, Ron Stoner en premier, Leroy Grannis évidemment mais aussi John Severson, Ron Church ou Don James par exemples. Récupérer leurs livres et des magazines Surfer sortis dans les années 60. L’esthétique est simple et pure. Il y a une âme dans ces clichés, ils dégagent quelque chose et c’est ce qui fait une belle photographie. Je pense que les gens le verront dans mes images.

Les planches aussi, leurs lignes et leurs designs m’inspirent également. Leurs histoires également. Ça résonne avec ce coté esthétique que j’aime tant de l’imagerie surf de l’époque. Comme pour les voitures, des lignes harmonieuses ça ne laisse pas indifférent. Et forcément, une belle planche avec un surfeur qui va la révéler, c’est encore mieux !

 

 
Thomas Lodin Impressions, art, surf, sunset, oxbow, longboard, rouge, bleu, blanc, style, arty
  
Thomas Lodin Impressions, art, surf, sunset, oxbow, longboard, rouge, bleu, blanc, style

Où acheter le livre ?

Le livre photo IMPRESSIONS sera disponible en quantité limitée (300 exemplaires) à partir du 15 décembre dans tous vos magasins OXBOW ainsi que sur notre site internet. Il sera aussi disponible sur le site de Thomas et dans certaines boutiques spécialisées. 

Partagez cet article