07.06.2017
Biarritz Belza Classic : Antoine et Clovis rayonnent à la Côte des Basques
Biarritz Belza Classic 2017 : le report

 

Ce week-end de Pentecôte a vu se tenir la seconde édition du Biarritz Belza Classic. Quelques longues années après le célèbre Biarritz Surf Festival, ce Biarritz Belza Classic veut rassembler les meilleur(e)s longboarders(euses) français et européens, à la Côte des Basques, divisés en deux catégories : Classique et Moderne. C’est donc avec un temps digne du mois d’Octobre, sous des trombes d’eau, de sérieuses rafales de vent et un plan d’eau loin d’être glassy que la compétition a démarré ses premiers tours le samedi, en début d’après-midi. Ce n’était surement pas les conditions idéales, c’est sûr, mais c’est ce qui a rendu les premiers tours intéressants. Chacun a dû s’y adapter et puiser dans son sens marin et son analyse de l’océan pour faire en sorte de tirer partie du meilleur de sa planche et du meilleur de chaque vague !

 

 
Poeti noirac Podium
 
Biarritz Belza Classic 2017
 
Biarritz Belza Classic 2017

Le dimanche semblait plus clément laissant espérer une fenêtre d’amélioration toute la matinée, et ce fut le cas. La call fut à 7h pour une première mise à l’eau à 7h30 afin de profiter de la marrée montante et du faible vent avant une nouvelle dégradation. C’est ainsi, dans des conditions glassy sous un ciel lourd, que se déroulèrent les dernières séries avec Clovis Donizetti, Cornelius Accoh, Gabin Verdier et Mathieu Maréchal en Classique, et les frères Delpero, Emilien Fleury et Romain Maurin côté Moderne. Chez les filles : Justine Mauvin, Coline Ménard, Alice Lemoine et Lindsay Steinreide se sont affrontées.

Il y a un dicton qui circule dans le milieu des compétitions de longboard qui dit : « À la fin c’est toujours un Delpero qui gagne ». Ce dimanche et cette finale Moderne n’a pas dérogé à la règle puisque avec les deux frères Delpero en phase finale sur quatre, c’est Edouard qui prend la première place devant son frère Antoine ! En Classique, c’est celui qui connait cette vague sur le bout des doigts de pieds, Clovis Donizetti, qui se place premier avec un style sans égal, suivi de Mathieu Maréchal, Cornelius Accoh et Gabin Verdier. Chez les filles, la californienne Lindsay Steinreide, ex championne du monde, détrône les françaises. 

Félicitations à nos deux ambassadeurs Clovis et Antoine qui ont montré à un très beau surf durant ce week-end du Biarritz Belza Classic !

 
Biarritz Belza Classic 2017
 
Biarritz Belza Classic 2017
Photos et récit Thomas Lodin 
 
Partagez cet article
Live Instagram